Alliances

Coalition des tables régionales d’organismes communautaires (CTROC)
La CTROC regroupe 14 Tables régionales d’organismes communautaires ou Regroupements d’organismes communautaires (TROC/ROC) en santé et services sociaux. La Table et la CTROC ont co-initié la campagne Je tiens à ma communauté > je soutiens le communautaire ainsi que la campagne NON à la convention PSOC. Les deux organisations sont deux importants interlocuteurs auprès du MSSS. Elles co-rédigent un ensemble d’analyses, de communiqués et de mémoires.

Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics
La coalition aussi nommée « Main rouge » regroupe plus d’une centaine d’organisations communautaires, syndicales, étudiantes, féministes et populaires. Elle revendique l’accès à des services publics universels et de qualité, l’un des moyens pour assurer la réalisation des droits humains et pour agir efficacement sur les causes de la pauvreté. Afin d’y arriver, elle propose des solutions fiscales à travers sa campagne « 10 milliards $ de solutions, nous avons les moyens de faire autrement » qui permettraient de renflouer, sur une base équitable, les coffres de l’État. La Table participe activement à cette coalition, entre autres, à divers moment, en faisant partie du comité action-suivi et du comité solutions fiscales et même en tenant le rôle de co-porte-parole.

Coalition solidarité santé
La Coalition Solidarité Santé défend le droit à la santé pour l’ensemble de la population québécoise et le respect des grands principes qui ont conduit à la mise sur pied de notre système de santé : le caractère public, la gratuité, l’accessibilité, l’universalité et l’intégralité. La Coalition regroupe des organisations syndicales, communautaires et religieuses ainsi qu’un ensemble de comités de citoyennes et citoyens. La Table est membre de cette coalition et y participe activement. En décembre 2015, la coalition a lancé la campagne « Le remède aux coupures, ça existe ! Assurance médicament 100% publique » que la Table appuie.

« Engagez-vous pour le communautaire »
« Engagez-vous pour le communautaire » est une grande campagne nationale de mobilisation qui unit tous les secteurs de l’action communautaire autonome (ACA) de partout au Québec. Dans l’objectif d’améliorer les conditions de vie de la population et d’assurer le respect des droits de tous et toutes, « Engagez-vous pour le communautaire » demande que le gouvernement soutienne adéquatement l’action communautaire autonome (ACA). Concrètement, la campagne revendique l’augmentation de 475 millions de dollars/an du financement à la mission globale des organismes d’ACA, l’indexation annuelle de leur financement et le respect de leur autonomie, tout en réinvestissant dans les services publics et les programmes sociaux.
La campagne « Engagez-vous pour le communautaire » rassemble les 4000 organismes d’ACA du Québec.

Ligue des droits et libertés
Fondée il y a plus de 50 ans, la Ligue est un organisme à but non lucratif, indépendant et non partisan, qui vise à faire connaître,  à défendre et à promouvoir l’universalité, l’indivisibilité et l’interdépendance des droits reconnus dans la Charte internationale des droits de l’Homme. La Table est membre de la Ligue et participe activement à ses travaux. Elle a par exemple travaillé sur le rapport sur les droits humains, sur le colloque  « Le projet de transparence de l’État : prétexte pour plus de contrôle et moins de démocratie » et, en 2017, sur une recherche intitulée « La surveillance et le contrôle technocratique des organismes sans but lucratif (OSBL) : un enjeu de droits collectifs ».

Réseau québécois de l’action communautaire autonome
Le RQ-ACA est l’interlocuteur privilégié du gouvernement en matière d’action communautaire autonome et rejoint au-delà de 4 000 organismes d’action communautaire autonome luttant partout au Québec pour une plus grande justice sociale. La Table est membre de cette organisation et y participe activement. En 2015, la Table a mis beaucoup d’énergie sur la campagne de mobilisation « Action Communautaire Autonome – Actions gouvernementales exigées!»