Autres campagnes

NON à la convention PSOC

NON à la convention PSOC

En janvier 2011, la Table et la CTROC lançaient un appel aux organismes communautaires: POUR LA DÉFENSE DE L’ACTION COMMUNAUTAIRE AUTONOME

La campagne « Non à la convention PSOC  » a été organisée conjointement par la Coalition des Tables Régionales d’Organismes Communautaires (CTROC) et la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles (la Table) qui regroupent près de 3000 organismes oeuvrant principalement en santé et services sociaux.

Cette campagne visait à démontrer au gouvernement que les groupes  qui reçoivent du financement à la mission globale dans le cadre du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) rejetaient le projet de convention 2011-2014 qui était présenté par le ministère (MSSS) et qu’ils allaient prendre les moyens pour défendre l’action communautaire autonome.

Cette campagne faisait suite à la décision unanime prise par les deux organisations en novembre 2010 d’appeler les groupes à ne pas signer cette convention parce qu’elle :

  • instaurerait de nouvelles règles qui compromettraient l’autonomie de nos organismes et auraient des incidences sur nos pratiques, notamment par un accroissement du contrôle, par des visites non encadrées et l’accès à des documents qui ne sont pas destinés au bailleur de fonds;
  • instaurerait de nouvelles règles qui vont au-delà des recommandations du Vérificateur général du Québec, sans que les consultations distinctes prévues aient eu lieu avec les instances représentant les organismes communautaires, et qui auraient préséance sur les documents négociés auparavant;
  • fragiliserait nos organismes au niveau financier et pourrait avoir des incidences sur leur intégrité, notamment en rendant le financement conditionnel à des jugements de valeur et en le versant sur une base triennale plutôt que sur une base continue;
  • fragiliserait le lien de confiance établi avec nos membres et avec les personnes qui recourent à nos organismes, notamment en affaiblissant le pouvoir des membres et en mettant en péril la confidentialité.

TOUS les organismes financés par le PSOC à la mission (membres ou non d’une Table régionale ou d’un Regroupement national) étaient invités à signer la résolution.

Les organismes non financés par le PSOC à la mission pouvaient quant à eux appuyer cette campagne.

Ensemble, défendons notre autonomie !
Ensemble, faisons respecter nos droits !
Ensemble, disons non à la convention PSOC !

Communiqués en rapport avec la campagne

23 personnalités signent une lettre d’appui s’adressant à la ministre Dominique Vien

15/03/2011|

Madame la ministre déléguée aux Services sociaux, Dans nos pratiques et dans nos champs d’activités respectifs, nous sommes à même [...]

Le MSSS ne réussira pas à imposer un contrat inéquitable aux organismes communautaires

20/01/2011|

Les organismes communautaires recevant du financement pour leur mission du Ministère et des agences régionales de la santé et services [...]