Mission de la Table

La Table a produit de nombreuses analyses critiques sur les politiques pouvant avoir un impact sur la santé et le bien-être de la population de même que sur différents aspects touchant au mouvement communautaire en général. En 1993, la Table a produit « Pour un projet de société alternatif, communautaire et féministe », un document d’analyse critique de la Politique de santé et du bien-être, document qui constitue encore aujourd’hui la base de la vision portée par les membres de la Table. Elle a déposé de nombreux mémoires relatifs aux projets de loi modifiant la Loi sur la santé et les services sociaux, notamment relativement à la réforme dans l’organisation des services sociaux et de santé. Devant cette mouvance du réseau, plusieurs regroupements nationaux d’organismes communautaires entamèrent des processus variés d’analyses de leurs principes et de leurs interventions. C’est dans cet esprit que la Table réalisa, de 2003 à 2007, une vaste démarche de réflexion sur les pratiques communautaires autonomes en santé et en services sociaux. Également, active quant à la reconnaissance et au financement de l’action communautaire, elle a orchestré des actions réclamant l’amélioration du financement de l’action communautaire et a élaboré un cadre de référence et de financement des regroupements provinciaux d’organisme communautaires et bénévoles en santé et services sociaux.

La Table assure également les représentations politiques auprès du ministère de la Santé et des services sociaux, notamment, en défendant les intérêts de ses membres dans les travaux d’harmonisation du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) du MSSS avec la Politique de reconnaissance et de soutien à l’action communautaire.

Depuis ses débuts, la Table s’allie à plusieurs instances du mouvement communautaire, notamment en siégeant au Réseau québécois de l’action communautaire autonome (anciennement Comité aviseur de l’action communautaire autonome). Elle est aussi membre de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics, de la Coalition solidarité santé et de la Ligue des droits et libertés du Québec.

La Table a donc pour mission de :

  • Informer et favoriser la concertation entre ses membres ;
  • Fournir des services d’information et de formation aux membres ;
  • Promouvoir les intérêts des organismes communautaires autonomes du domaine de la santé et des services sociaux ;
  • Faire des représentations auprès des instances politiques, principalement auprès du ministère de la Santé et des services sociaux (MSSS).