Communiqué de presse

Élections 2018 – L’heure des engagements en 3 vidéos

Les partis se positionnent face au communautaire en santé et services sociaux !

Montréal, le 5 septembre 2018. Dans le cadre des élections 2018, la Campagne CA$$$H (Communautaire autonome en santé et services sociaux – Haussez le financement) lance trois courtes capsules vidéos sur les engagements des partis face à ses revendications. Les porte-paroles des quatre principaux partis y dévoilent, en une minute, leurs visions du rôle des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux et leurs engagements financiers.

« Les engagements des partis politiques envers les organismes communautaires autonomes ne sont jamais au cœur des débats électoraux et peuvent rapidement être oubliés, souligne Nicholas Legault du comité de coordination de la campagne CA$$$H. En demandant aux responsables des divers partis de les exprimer, nous souhaitons qu’ils demeurent dans les mémoires, les nôtres et les leurs ».

3 vidéos – 3 questions – 4 partis et leurs porte-paroles

Chacune des trois capsules contient les réponses des quatre partis à une même question et dure entre 4 et 5 minutes.

« Tant le parti qui formera le prochain gouvernement que ceux seront dans l’opposition devront se rappeler de leurs engagements envers nous, et surtout, ils devront les remplir, mentionne Mercédez Roberge de la campagne CA$$$H. Plus nous serons nombreuses et nombreux à connaître leurs engagements, plus nous pourrons leur rafraichir la mémoire… si cela est nécessaire. »

La Campagne CA$$$H invite la population et les groupes à visionner les 3 capsules et à les diffuser, notamment par les médias sociaux (#QC2018 et #CASSSH). Elle encourage les groupes communautaires à utiliser toutes les tribunes pour faire connaître leurs revendications et à se souvenir des réponses des partis. Et bien sûr… elle invite la population à voter en grand nombre.

-30 –

Chaque capsule vidéo contient leurs réponses à une même question (en alternant l’ordre d’apparition des partis).

  • Coalition avenir Québec (CAQ) :François Paradis, Porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de santé et de services sociaux
  • Parti libéral du Québec (PLQ) : Lucie Charlebois, ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique
  • Parti québécois (PQ) : Dave Turcotte, Porte-parole de l’opposition officielle en matière de services sociaux et de protection de la jeunesse
  • Québec solidaire (QS) : Manon Massé, Porte-parole de Québec solidaire

 

Pour informations :

Mercédez Roberge, Campagne CA$$$H (Communautaire autonome en santé et services sociaux – Haussez le financement), 514-690-7826, coordination@trpocb.org

Pour en savoir plus

Les mêmes questions ont été distribuées d’avance aux responsables des partis occupant des sièges à l’Assemblée nationale. Leurs réponses, d’une minute ou moins pour chacune des questions, ont été enregistrées sans intervention de notre part. Elles sont présentées intégralement et en alternant l’ordre d’apparition des partis. Les vidéos ont été enregistrés entre le 9 juillet et le 21 août 2018.

Les questions complètes posées durant les enregistrements :

  • Question posée pour la capsule « CA$$$H : Comment les partis voient-ils le rôle des groupes en santé et services sociaux ? »
    • Selon vous, quel est le rôle des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux dans la société québécoise ?
  • Question posée pour la capsule « CA$$$H : Quels partis augmenteront le Programme de soutien aux organismes communautaires de 355M$/an? »
    • Les organismes communautaires en santé et services sociaux réclament un meilleur financement à la mission globale, par l’ajout de 355 millions $ par année (ce montant fait partie du 475M$ revendiqué pour l’ensemble du mouvement de l’action communautaire autonome). Qu’entend faire votre parti pour combler les besoins financiers des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux?
  • Question posée pour la capsule « CA$$$H : Quels partis indexeront les subventions selon la hausse des coûts d’opération ? »
    • Les organismes communautaires en santé et services sociaux n’étant pas des ménages ils réclament que l’indexation annuelle versée dans le cadre du programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) ne soit plus basée sur l’indice des prix à la consommation (IPC), mais sur la hausse de leurs coûts d’opération comme organisations (ou coûts de système). Qu’entend faire votre parti pour que le PSOC et les autres programmes de subvention (mission globale) soient indexés annuellement en fonction de la hausse des coûts d’opération des groupes?

*********

Lancée le 17 octobre 2017, la campagne CA$$$H (Communautaire autonome en santé et services sociaux – Haussez le financement) vise l’amélioration substantielle du Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC) du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS)  pour 3 000 organismes communautaires autonomes.

Elle est coordonnée par la Table des regroupements provinciaux d’organismes communautaires et bénévoles.

Les revendications de la campagne CA$$$H sont :

  • Rehausser significativement le financement à la mission globale du PSOC en injectant 355 millions de dollars de plus par année, afin de répondre aux besoins de base des OCASSS.
  • Améliorer le fonctionnement et la structure du PSOC, afin de garantir son avenir.
  • Obtenir l’indexation annuelle des subventions en fonction de la hausse des coûts de système des OCASSS (coûts d’opération).

Pour d’autres informations sur la Campagne CA$$$H et ses revendications : http://trpocb.org/campagneCasssh